Comment préserver son équilibre en tant qu’entrepreneur(e)

Jongler entre vie privée et vie professionnelle est un challenge auquel beaucoup de personnes doivent faire face. Pour les entrepreneur(e)s en particulier, emporté(e)s par leur passion, cela représente un vrai défi, voire une mission impossible !

Or pour pouvoir entreprendre dans la durée tout en s’épanouissant, il est impératif que l’entrepreneur(e) se préserve (n’oubliez pas, vous êtes la première ressource de votre entreprise !) et cela peut se concrétiser en réalisant quelques petits ajustements au quotidien.

L’analyse

Mais avant de retrouver nos conseils et actions pour maintenir cet équilibre précaire, essayons de répondre à la question, c’est quoi un « bon équilibre perso/pro » ? Il faut être capable de concilier son travail et les autres aspects de sa vie. En effet, devenir entrepreneur(e) est une aventure qui a inévitablement des répercussions sur votre vie personnelle et sur votre entourage : votre entreprise risque d’occuper vos pensées H24. Apprendre à gérer la charge de travail, les imprévus, le stress, … permettra de protéger son entourage et de préserver sa santé mentale. Selon les études, il s’agit un facteur essentiel à la réussite professionnelle1 : d’où l’intérêt de soulever cette question, voire d’en faire une priorité !

A y regarder de plus près, on se rend compte que cette problématique est en fait étroitement liée à la notion de gestion du temps, cette ressource si précieuse et pourtant limitée. Il s’agit d’une décision d’allocation de son temps entre ses différentes occupations/modes de vie, de priorisation/hiérarchisation de celles-ci (travail, loisir, famille, amis, formation, méditation, etc.). Ce choix est profondément lié à la personne (et à son « pourquoi »2) mais les principes de bases communs et sains qui doivent influencer ce choix sont :

  • Ne pas travailler au point de haïr son job ou son entreprise ;
  • Prendre soin de sa santé et de son bien-être ;
  • Prendre suffisamment de temps pour les activités qu’on affectionne vraiment ;
  • Passer assez de temps avec les gens qui sont importants pour soi.
Illustration de l'équilibre nécessaire dans la vie d'un entrepreneur(e)

Les conseils

 

Instaurez des limites à votre rôle d'entrepreneur(e)

La frontière entre vos deux mondes est floue, elle tend à s’estomper…vous aimez certainement être un(e) entrepreneur(e) et vous voulez grandir, devenir le/la meilleur(e). Mais vous allez devoir intégrer et respecter le fait que vous ne pouvez pas poursuivre cet objectif ambitieux non-stop ! Gardez le contrôle en fixant des limites et garde-fous clairs :

  • Interdisez-vous de réaliser des tâches liées à votre entreprise après une certaine heure (cela passe aussi par le fait de ne pas ressasser les ennuis du travail au repas du soir par exemple) ;
  • Accordez-vous un droit à la déconnexion totale (bloquez vos notifications professionnelles sur votre téléphone lorsque vous êtes dans votre temps personnel – mieux encore, éteignez-le carrément) ;
  • Définissez des « breaks », des temps de pause, durant la journée pour décompresser/vous ressourcer ;
  • Consacrez les week-ends à votre vie personnelle : votre famille, vos amis, vos loisirs favoris, etc. ;
  • Délimitez votre espace de travail, ne vous éparpillez pas partout (dans votre logement, entre autres).

 

Planifiez et priorisez

Le risque en tant qu’entrepreneur(e), cet « homme/femme à tout faire », c’est de se laisser dépasser par la quantité de tâches à accomplir et d’agir dans une urgence constante. Pour y remédier, il est impératif de pouvoir déterminer objectivement les tâches qui exigent une attention immédiate et qui sont aussi cruciales. Par la suite, vous pourrez mettre en place des routines, établir des « to-do lists » (pour maintenant, pour demain, pour « plus tard ») pertinentes en mettant l’accent sur les vraies priorités… Bref, rationalisez votre temps pour une meilleure organisation3.

 

► Être entrepreneur(e), c'est apprendre à déléguer et à faire confiance en s'entourant des bonnes personnes

A la lecture des points précédents, vous avez peut-être réalisé qu’en fin de compte vous ne pouvez simplement pas tout faire tout(e) seul(e), même si vous vous en sentez capable et même si cela vous semble être votre seule option en tant qu’entrepreneur(e) et dirigeant(e) d’entreprise. Pourtant, la délégation reste un moyen idéal pour réduire sa charge de travail tout en avançant sur ses projets, en diminuant la pression sans pour autant manquer à ses responsabilités. Cela demande évidemment un effort de confiance, voire de lâcher prise, et une vraie envie de partager (avec des partenaires ou des collaborateurs). On le répète, concentrez-vous sur les tâches essentielles4.

 

Devenez plus efficient et plus productif

Globalement, ici, l’objectif est de nouveau de vous faire comprendre que vous pouvez gagner du temps en vous assurant d’être plus :

  • Efficient(e), en étant plus organisé(e) et en ce sens, en se dotant des outils digitaux (ou non) indispensables (Trello, Evernote, etc.)5
  • Productif(ve), en réduisant le plus possible les distractions, c’est-à-dire tout ce qui ne contribue pas à vous concentrer sur vos tâches et vous perturbent dans votre manière de travailler correctement. Le dilemme est que les distractions abondent plus que jamais dans notre monde numérique (e-mails, réseaux sociaux, notifications en tous genres) et peuvent parfois être étroitement liés à des aspects professionnels. Instaurez une vraie discipline à cet égard et n’oubliez pas que les distractions peuvent également aussi venir perturber votre temps « off », vos pauses.
Illustration de l'équilibre vie privée / vie professionnelle dans la vie d'un entrepreneur(e)

Anima sana in corpore sano

Vous devez prendre soin de vous. Une bonne santé, physique et mentale, vous permettra d’être une meilleure version de vous-même en étant bien dans vos baskets et de donner une meilleure image à vos collaborateurs/clients/partenaires. Pour cela, il faut :

  • Positiver ! plus facile à dire qu’à faire mais…gardez le moral, coûte que coûte. Pour vous aider, n’oubliez d’avoir une vision, un cap pour votre projet et de toujours travailler et vivre en cohérence avec vos valeurs profondes (clé pour un réel épanouissement) ;
  • Ne pas vous négliger. Il ne s’agit pas seulement de l’apparence évidemment. Cela passe aussi par s’accorder du temps, pour soi-même, accorder de l’importance à ce qu’on fait, qu’on mange, etc. ;
  • Se reposer. Bien dormir et pourquoi pas prendre de vraies vacances ne sont pas une perte de temps si vous revenez reboosté ensuite.

 

Alors, prêt à relever le défi de répartir justement votre temps et votre énergie entre votre entreprise et votre vie personnelle ? Je partage avec vous une dernière ressource6 pour vous aider à prendre du recul : la métaphore des pierres, cailloux et sable pour visualiser encore mieux la notion des petites et grosses priorités.

Pour aller plus loin :

1 : Votre bonheur contribue au succès de votre entreprise / 2 : Qu'est ce qui vous motive à devenir entrepreneur(e) / 3 : pour vous aider à prendre du recul pour analyser votre situation et mieux anticiper, pour préparer, aidez-vous de la matrice d’Eisenhower / 4 : un autre outil très utile dans le contexte de la gestion du temps, des priorités et de la délégation est la loi de Pareto / 5 : Les outils pour simplifier votre vie d'entrepreneur(e) / 6 : Rocks, Pebbles and Sand Story

Ce contenu vous a plu ? Partagez-le !