Glossaire entrepreneurial – deuxième partie

Vous voilà décidé, vous allez lancer votre entreprise ! Pour cela, vous allez devoir multiplier les rencontres et vous aventurer sur un terrain inconnu. Rapidement vous allez vous rendre compte que vous devrez acquérir de nouvelles compétences et apprendre un nouveau vocabulaire, propre à l’univers entrepreneurial comprenant tant des spécialistes de la création d’entreprise, des investisseurs/financiers, des partenaires, des prestataires de services, etc. De plus, les mots utilisés dans l’entrepreneuriat sont souvent issus de mots anglais, qui pour celles et ceux qui ne maîtrisent pas la langue de Shakespeare, rendent encore plus obscure leur compréhension.

Voici une deuxième série (la première est ici1) pour vous familiariser avec le jargon de l’écosystème entrepreneurial ainsi qu’avec quelques termes marketing :

Mentorat ou mentoring Cela consiste à former un binôme entre une personne d’expérience/qualifiée (le mentor) et une personne qui souhaite progresser dans un domaine ou améliorer ses compétences (le mentoré). La relation mentorale conjugue transfert de savoirs (savoir-faire et savoir être), bienveillance et confiance entre le mentor et le mentoré. Découvrez le Business Mentoring Luxembourg2 acteur en charge de la mise en relation entre des mentors aguerris et des entrepreneurs nouvellement établis.

Coaching ► Il a pour but d’aider un « coaché » à trouver ses propres réponses dans le cadre d’une démarche personnelle ou professionnelle grâce à un coach formé aux techniques de l’accompagnement. Le coach ne connaît à priori rien du métier du coaché. Alors que le mentorat vise avant tout la transmission de savoirs, le coaching est une relation qui permet d’atteindre un ou des objectifs de développement définis dans le temps. C’est cette technique qu’appliquent les collaborateurs de Nyuko a.s.b.l.3 dans le cadre de leurs programmes d’accompagnement.

Couveuse – incubateur – accélérateur En termes de structures d’hébergement et d’accompagnement, il y aussi souvent confusion. Voyons-en trois, chacune dédiée aux créateurs à des étapes d'avancement différentes. Chronologiquement, la couveuse est la première porte à laquelle un créateur peut frapper puisque ces structures permettent de tester une activité avant qu'elle ne soit juridiquement créée. Second maillon de la chaîne : les incubateurs. Ils hébergent les entreprises nouvellement créées et les accompagnent dans leur lancement. A l'origine, les incubateurs favorisaient l'émergence de projets des laboratoires de recherche publique ou de l'enseignement supérieur. Aujourd'hui, ils se diversifient et s'ouvrent à des projets plus classiques. Même si on retrouve des missions similaires aux incubateurs, les accélérateurs se différencient par des durées d’accompagnement plus courtes (on parle de mois et plus d’années), un mentorat fort et la présence d'entrepreneurs ou de business angels. Ils accueillent principalement des start-ups désireuses de lever rapidement des fonds. D’ailleurs, classiquement, un accélérateur prendra des parts dans la startup et jouera lui-même le rôle d’investisseur.

glossaire2-2

Coworking Espace de travail partagé mis en place dans le but de favoriser les échanges et les synergies entre les entrepreneurs (pas uniquement startups !) qui y sont présents. Ainsi, ce sont généralement des espaces ouverts et conviviaux, incluant des lieux de réunion, de rencontre, encourageant généralement l'échange et l'ouverture entre les locataires. Les espaces de coworking luxembourgeois on en général des offres mensuelles pour des bureaux « volants » (flex desk), fixes (fixed desk) ou fermés (private office) ainsi que des forfaits journaliers.

Networking Le réseautage, pour les plus francophones d’entre vous, est le fait de se constituer un réseau de relations et de l’entretenir afin d’en tirer plus ou moins partie. Le networking est un « moyen » d’entretenir votre réseau professionnel ou personnel (souvent négligé…à tort !) dans le but de trouver de l’aide, des conseils, de nouveaux clients ou tout simplement de partager un moment plus informel avec vos relations. Cela demande néanmoins beaucoup d’engagement et un investissement en temps conséquent. Pour finir, à côté du networking « physique » (cocktail, formations, réunions, etc.), n’oubliez pas de networker 2.0, dynamiser vos réseaux sociaux ! Pour rien ne louper, pensez à aller jeter un œil à helloboss4 ou encore à paperjam club5 et finalement à meetup6.

Propriété intellectuelle La PI se réfère aux œuvres de l’esprit dont il est fait usage dans le commerce. On fait couramment une distinction entre la propriété industrielle (les brevets, les marques, les dessins ou modèles industriels, et les indications géographiques) et la propriété littéraire et artistique (les droits d’auteur et les droits voisins). Protéger la propriété intellectuelle permet de bénéficier entièrement du retour sur investissement et d’empêcher que des tiers ne profitent des efforts et investissements réalisés. Si vous souhaitez en savoir plus, l’IPIL7!

Marketing-mix C’un concept par lequel on tient compte de tous les aspects sur lesquels on peut travailler au niveau marketing pour réaliser les objectifs de l’entreprise. Il est en quelque sorte la recette ou la façon que vous avez choisie pour faire les choses afin d’arriver à vos fins. Classiquement, votre marketing-mix résumera les décisions que vous avez prises et relatives aux politiques de produit, de prix, de distribution et communication. C’est ce qu’on appelle les « 4P8» dans le milieu. Vous le comprendrez, cette étape n’intervient qu’après avoir pu déterminer avec succès votre segmentation clients, après avoir réalisé votre étude de marché, etc.

glossaire2-3

Marketing digital Le marketing digital couvre l'ensemble des activités marketing déployées en ligne pour entrer en relation avec des clients ou prospects. C’est une composante souvent indispensable de la politique de communication telle que définie plus en avant dans le marketing-mix. En effet, le marketing a toujours eu pour fonction de mettre les entreprises en contact avec leur audience au bon endroit et au bon moment. Aujourd'hui, il faut aller à la rencontre du consommateur là où il passe le plus clair de son temps : sur internet ! Pour se faire plusieurs « supports » existent (site web, articles de blog, réseaux sociaux, etc.) et sont mis en œuvre grâce à une ou plusieurs « tactiques » telles que le SEO (voir ci-dessous), le marketing de contenu (idem), l’e-mailing, etc. Toujours perdu ? Consultez l’offre de services de l’initiative Go Digital9.

SEO « Search Engine Optimization » ou encore « optimisation pour les moteurs de recherche » peut être défini comme l’art de positionner un site, une page web ou une application dans les premiers résultats naturels des moteurs de recherche tels que Google. Ceci est assez crucial car lors de la majorité des requêtes, c’est la seule page consultée. Plusieurs centaines de critères sont pris en compte par l’algorithme de Google. Les grands domaines du référencement ou SEO sont en général les éléments techniques ou d’infrastructures (nom de domaine, conformité code, etc.), les éléments d’optimisations de contenus des pages, la qualité et la fraicheur du contenu... Idéalement, la démarche SEO doit être conduite en amont du lancement d’un site web. Vous l’aurez compris, la maîtrise du SEO nécessite des compétences techniques et marketing et une activité de veille continue pour faire face aux évolutions incessantes des algorithmes. Il peut être gratuit (on parle alors de référencement naturel) ou payant (via l’achat de mots clés sur Google par exemple).

Content marketing Le marketing de contenu est une stratégie marketing qui consiste pour une entreprise à concevoir, produire et diffuser des supports - du contenu - de différentes natures (articles de blog, newsletters, vidéos, podcasts, etc.) - à destination de ses clients et prospects. Le blog de l'entreprise et ses réseaux sociaux constituent à ce titre les supports privilégiés pour publier de tels supports.  L'objectif du content marketing est de générer des leads (contact qui a démontré de l’intérêt pour votre entreprise), de gagner de nouveaux clients et d'engager une communauté en délivrant du contenu intéressant, utile, informatif, attractif, ludique le cas échéant et pertinent. Il sert également pour le référencement.

Dans la prochaine série, nous vous ferons découvrir un florilège de mots qui feront de vous un vrai requin de la finance !

Pour aller plus loin :

1 : le premier glossaire / 2 : Business Mentoring Luxembourg / 3 : Nyuko a.s.b.l. / 4 : helloboss / 5 : paperjam club / 6 : meetup / 7 : IPIL / 8 : 4P  / 9 : Go Digital

Ce contenu vous a plu ? Partagez-le !