Aller au contenu

La réalité des relations presse

Avoir son article à la une des grands journaux et magazines locaux, quelle consécration ! La majorité des entrepreneur.e.s en rêvent. Pas seulement pour le plaisir d’afficher sa photo sur papier glacé, mais aussi car cela donne une légitimité certaine à leur produit/service et à leur entreprise. Plus le journal est reconnu, plus vous bénéficierez de sa renommée. Un bon article au bon moment peut faire ou défaire une entreprise !
Cependant la presse est un milieu particulier, avec des codes bien à lui. On m’a souvent demandé comment fonctionnent les relations presse. Je vous livre mes conseils dans cet article.

Comprenez les journalistes

Eh oui, c’est comme pour vos prospects et clients ! Si vous ne savez pas ce que cherchent les journalistes, vous ne pourrez compter que sur le hasard pour les intéresser. Les journalistes ont trois grandes missions : trouver du contenu pour ses lecteurs, travailler vite, et ne pas publier de bêtises. Cela veut dire que :

  • Comme vous en tant qu’entrepreneur.e pour vos prospects, les journalistes ont une audience et doivent publier des articles qui vont l’intéresser. C’est à vous de trouver un lien entre votre entreprise et les centres d’intérêt de leur audience.
  • Ils ont très peu de temps, il vous faut donc leur mâcher le travail : mettre le contexte en quelques phrases et leur proposer des informations limpides. Les meilleurs sujets pour un.e journaliste sont originaux et simples à la fois, c’est d’ailleurs pour cela qu’ils apprécient les références connues, par exemple « nous sommes le AirBnb des entreprises »
  • Une bonne partie de leur travail est de vérifier l’information qu’on leur transmet. Quand vous contactez un.e journaliste, incluez des preuves de réassurance (des premiers clients prestigieux, un crowdfunding réussi, etc)

Trouvez un angle original

Commencez par chercher les médias locaux (vous pouvez élargir à la Grande Région) qui parlent de vos thématiques. Trouvez des articles qui traitent de sujets similaires aux vôtres, vérifiez qui les a écrits. Vous pouvez ensuite contacter la personne via LinkedIn ou son email professionnel (généralement trouvable sur le site du journal). C’est assez facile au Luxembourg de rentrer en contact avec un.e journaliste, ce n’est pas là qu’est la réelle difficulté.

La réalité c’est que les journalistes reçoivent des centaines d’email par jour et il y a de fortes chances que le votre finisse aux oubliettes si vous n’avez pas (encore !) de notoriété.

Le challenge c’est de sortir du lot. Il faut trouver votre originalité. Elle peut être dans l’histoire du fondateur ou de la fondatrice, dans la mission de l’entreprise (et la façon dont vous la présentez !), dans le rapport avec une actualité du moment, etc. Réfléchissez aussi à des éléments secondaires de votre entreprise qui pourraient les intéresser (ex : toute votre équipe est en 100% télétravail).

Un angle d’attaque intéressant mais chronophage, c’est de vous positionner en tant que leader d’opinion (vous, pas votre entreprise) sur un ou plusieurs sujets clés de votre secteur ou votre activité. Si vous vous exprimez sur ces sujets sur les réseaux sociaux par exemple, en démontrant une expertise non biaisée, vous augmenterez vos chances d’être contacté.e.

Surfez sur l’actualité

Le travail des journalistes est de parler de l’actualité d’une manière ou d’une autre. Il vous faut donc trouver le lien entre votre entreprise et des sujets d’actualité.

Un de ces liens peut être votre propre actualité : le recrutement d’une pointure dans son domaine, la signature d’un gros client, l’attribution d’une récompense, etc.
Creusez aussi du côté des grands sujets d’actualité (ex : le climat, le bien-être, les données, etc) : si vous évoluez dans ces secteurs ou des secteurs annexes, il y a quelque chose à exploiter.

Les journalistes recourent souvent à la sous-traitance d’une expertise, puisqu’ils/elles ne peuvent pas être expert.e.s sur tous les sujets. C’est une occasion de vous positionner, par exemple si vous avez détecté une tendance forte qui n’a pas été couverte par leur magazine et qui intéresserait leur audience.

Gardez en tête qu’il ne faut pas vouloir parler de votre entreprise absolument. Si vous êtes expert.e en ressources humaines et qu’on vous interviewe sur la question du bien-être au travail, c’est votre expertise que vous devez mettre en avant. Votre entreprise sera citée de toutes façons, ne poussez pas trop dans cette direction au risque de refroidir le/la journaliste.

Soignez votre approche

Une fois que vous avez trouvé le bon angle, personnalisez votre approche ! La moindre des choses c’est d’avoir lu les précédents articles de la personne que vous visez. Vous voulez proposer une relation sincère au journaliste. Si vous vous contentez d’envoyer des communiqués de presse à la volée, ça ne marchera pas. Ils sont inondés de ces discours plus marketing qu’authentiques. Seulement ceux dont l’entreprise est déjà renommée auront une chance d’être repris, et encore.

Ensuite, il faut vous armer de patience. Il se peut que votre sujet soit potentiellement intéressant, mais qu’il y ait trop de sujets à traiter à ce moment précis. Il ne faut pas baisser les bras et prévoir des relances vers le/la journaliste , en envoyant par exemple des mises à jour sur votre contenu. Proposez lui régulièrement des sujets intéressants, pas la même chose à chaque fois ! Ne le/la harcelez pas non plus.

Quand vous finissez par décrocher un rendez-vous pour une interview, préparez-vous ! Le/la journaliste doit avoir les informations clés et des réponses claires en un minimum de temps. Bannissez la langue de bois, et mettez plutôt en avant votre connaissance profonde des sujets abordés.

Voilà, vous avez les clés, à vous de les utiliser à bon escient ! Nous avons hâte de vous lire dans la presse 😊

Continuez votre découverte de l'entrepreneuriat local avec ces articles :

Entreprises luxembourgeoises et télétravail frontalier

Avec le passage du Covid-19, le télétravail s’est démocratisé et la situation particulière du Luxembourg et de ses nombreux travailleurs frontaliers a accéléré la tendance. Le régime exceptionnel mis en place durant la pandémie de Covid-19 permettant de paralyser certaines règles fiscales et sociales ayant pris fin, la pratique régulière du télétravail pour les travailleurs…

5 entreprises sociales qui vont vous inspirer

Favoriser l’intégration des réfugiés dans le marché de l’emploi, préserver la diversité sociale, réduire le chômage, relancer l’emploi par l’upcycling, faire revivre l’artisanat tout en développant l’éducation, … Les initiatives sociales se multiplient ces dernières années face à ces nombreux défis. On vous fait découvrir dans cet article 5 entreprises sociales qui conjuguent entrepreneuriat et…

Éducation financière pour entrepreneur.e.s

L’éducation financière est un sujet qui nous concerne tous : particuliers et professionnels, entrepreneur.e.s et employé.e.s. En tant que nouvel.le entrepreneur.e, vous apprenez souvent sur le terrain, et souvent de vos erreurs. Une bonne éducation financière pourra atténuer ces erreurs et vous permettra de viser le succès et la pérennité pour votre entreprise. Nos experts…

Le business model en pratique

Le business model est la première étape à réaliser pour formaliser, structurer, modéliser et donner vie à votre projet. Travailler sur un business model est une étape essentielle, c’est un document clair, synthétique qui recoupe toutes les thématiques de votre entreprise, sans détails techniques. C’est aussi un document qui vous permettra de communiquer sur votre…

Construire un e-commerce de niche

Vous avez acheté la marque et le site Nutri-bay en 2017, quelles ont été vos premières actions ? On a d’abord migré technologiquement et agrandi notre offre de fournisseurs. Il y avait déjà des clients mais pas assez, il a fallu étoffer cette base. C’était vraiment un nouveau début, pour l’entreprise mais aussi pour les deux…

Ce contenu vous a plu ? Partagez-le !