Aller au contenu

Le Social Business Model Canvas (partie 1)

Tags:

Si vous envisagez de créer une entreprise sociale votre défi sera de concilier mission sociale et pérennité économique, d’où la complexité de certains modèles économiques d’entreprises sociales. Dans cet article en deux parties, nous vous partageons un outil très simple et visuel qui vous aidera à modéliser votre modèle économique de façon synthétique.

« Business model » : kesako concrètement ?

Avant toute chose, clarifions le terme « modèle économique » (business model). C’est la façon dont votre entreprise va créer, délivrer et capitaliser sur de la valeur, c’est-à-dire comment elle va gagner de l’argent. Le Social Business Model Canvas vous permet de :

  • définir votre offre, notamment par rapport à vos différentes cibles, que ce soient des client.e.s ou des bénéficiaires,
  • décrire la façon dont vous allez distribuer cette offre,
  • définir vos besoins (techniques, financiers, …) et
  • esquisser les contours de votre future entreprise.

A la différence du Business Model Canvas « classique », on va notamment réfléchir aux dimensions sociales et environnementales du projet qu’il faudra mettre en avant : la mission, le besoin social et l’impact visé.

Décortiquons ensemble les différentes cases de cet outil :

La mission ou la raison d’être

Quelle est l’étoile polaire qui vous guide, la raison d’être de votre projet ? En quoi est-ce lié à votre mission de vie ? La mission sociale doit être au cœur de votre projet, c’est votre ADN. Il est donc impératif de la rédiger de façon claire, en deux à trois lignes. Le choix de votre modèle économique doit se faire en adéquation avec cette mission. Elle sera votre boussole. Cette étape peut sembler laborieuse si vous n'êtes pas habitué.e à ce genre d'exercice, mais elle essentielle. Elle vous permettra de réfléchir à vous-même en tant qu’entrepreneur.e. Pourquoi est-ce que vous avez envie de développer ce projet en particulier ? Est-ce que vous vous sentez aligné.e avec votre projet et votre mission sociale en tant que porteur/se de projet ? Les 17 Objectifs de Développement Durable peuvent vous aider à identifier les grands objectifs auxquels vous souhaitez vous positionner et ainsi définir votre mission sociale.

Le problème ou le besoin social

Quel est le besoin social visé et notamment les problèmes rencontrés par vos client.e.s ou bénéficiaires cibles ? Cela doit vraiment se faire en corrélation avec la case précédente. Soyez le/la plus spécifique possible.

Par exemple, indiquer comme problème « lutter contre le gaspillage alimentaire » est quelque chose à éviter car ce n’est pas assez précis. En revanche, « faciliter les connexions entre les personnes qui sont prêtes à acheter des invendus ou des produits proches de la date de péremption » ou encore « faciliter les connexions entre les commerçant.e.s et les fournisseurs qui peuvent vendre des invendus ou des produits proches de la date de péremption » sont des exemples concrets, en lien avec des cibles précises. C‘est ce que vous devez viser.

Une autre problématique à adresser pourrait être le manque d’informations, le fait que les gens ne soient pas assez sensibilisés aux questions du gaspillage alimentaire. Vous pouvez imaginer que la solution ne sera pas la même pour ces deux exemples.

Ici, vous pouvez lister en sous-catégories les alternatives existantes mises en place pour résoudre le problème. Il serait étonnant qu’il n’en existe pas encore ! Citez quelques entreprises qui sont les concurrentes les plus directes que vos client.e.s pourraient utiliser aujourd’hui. Bien sûr, cette partie doit être approfondie par une analyse de la concurrence.

Segments clients et bénéficiaires

Tout d’abord, il est important de faire la distinction entre client.e.s et bénéficiaires. Qui sont celles et ceux qui vont bénéficier de l’impact social et celles et ceux qui vont payer pour votre solution ?

Par exemple, une personne ouvrant un restaurant solidaire peut avoir comme bénéficiaires des personnes éloignées de l’emploi, si elle compte embaucher cette cible. Il s’agit d’un modèle économique (business model) inclusif où les bénéficiaires font partie intégrante du fonctionnement de l’entreprise. La cible des bénéficiaires doit souvent être élargie aux individus qui tireront profit de l’impact créé (citoyen.ne.s, consommateurs/trices, usagers, pouvoirs publics, fournisseurs, etc.).

Quant aux client.e.s, il faut réfléchir aux différents segments de clientèle (jeunes, personnes âgées, personnes passionnées par tel hobby, etc.) que vous visez.

Commencez par lister tous les client.e.s potentiel.le.s du produit ou du service que vous envisagez. Ensuite, vous devez faire le tri et identifier ceux qui vous paraissent les plus prometteurs (le plus facilement atteignables, etc.). Il faudra en sélectionner 2-3 persona au maximum, ce sont vos client.e.s idéaux/idéales. La carte d’empathie vous aidera à identifier leurs besoins, leurs forces, leurs craintes et leurs aspirations.

L’offre et la proposition de valeur

Quelle est votre solution pour répondre au besoin identifié ? Cette partie concerne les propositions de valeur pour le.s problème.s que vous avez identifié.s et cela aussi bien pour les client.e.s que pour les bénéficiaires. Evitez des formulations des slogans publicitaires et réfléchissez plutôt à l’argumentaire différenciant par rapport à vos concurrent.e.s. Quelles sont les promesses que vous faites à vos futur.e.s client.e.s et bénéficiaires ? Qu’est-ce qui fait vraiment la spécificité de votre projet, qu’est-ce qui est au cœur de votre projet ? Une proposition de valeur doit être simple, unique, précise et formulée en une ou deux phrases succinctes.

Assurez-vous d’avoir bien compris ces différents éléments. Dès que vous aurez rempli ces premières cases, vous pourrez passer à la deuxième partie de cet article et finaliser votre SBMC (Social Business Model Canvas).

Si vous avez besoin d’aide pour réaliser cet exercice, n’hésitez pas à contacter l’équipe nyuko ! Ses conseiller.e.s spécialisé.e.s en entrepreneuriat se feront un plaisir de vous accompagner de l’idée à la concrétisation de votre projet entrepreneurial au Luxembourg.

 

 

Ce contenu vous a plu ? Partagez-le !