Les deux questions à vous poser pour les réseaux sociaux de votre entreprise

Vous êtes sur le point de lancer votre entreprise et les réseaux sociaux restent un grand mystère pour vous ? On vous a sans cesse répété qu’à l’heure actuelle, vous ne pouvez plus vous en passer ?

Certes, vous voulez bien le croire, mais les grandes questions restent tout de même en suspens : combien, lesquels, comment, quand ? Il y a tellement d’informations qu’il est difficile de s’y retrouver.

A défaut d’avoir une meilleure stratégie, j’ai vu bon nombre d’entrepreneurs s’inscrire sur toutes les plateformes principales, juste pour être présent, pour que l’on voit leur nom, leur logo. Ils postent quand ils le peuvent, quand ils y pensent. Le problème, c’est que très vite ces pages prometteuses deviennent des fantômes contre-productifs qui ternissent l’image de votre jeune entreprise.

Prenons le temps dans cet article de reprendre les bases pour vous construire un socle solide en matière de réseaux sociaux !

Sans plus de suspense, les deux points principaux à considérer pour aborder votre présence sur les réseaux sociaux sont les suivants :

1. Les réseaux utilisés par votre clientèle cible

Ça semble évident, mais vous allez perdre votre temps sur Instagram si vous ciblez les retraités. Réfléchissez à votre clientèle cible et vérifiez sur quel(s) réseau(x) elle est présente. Ce ne sont pas vos prospects qui vont faire la démarche de chercher sur tous les réseaux si un nouveau produit ou service pourrait leur être utile, c’est à vous de vous trouver là où ils sont. C’est la première et la plus importante des démarches.

Comment y parvenir ? Si vous avez déjà bien défini votre clientèle cible, via des personas par exemple, ce sera nettement plus simple. Vous avez peut-être même déjà cette information ! Sinon, allez demander à vos prospects cible quels réseaux ils utilisent pour le domaine qui vous intéresse (exemple : même si vous visez des jeunes actifs, LinkedIn ne sera pas la priorité si vous proposez des produits autour de la famille). Il existe également de nombreux articles sur les utilisateurs des différents réseaux sociaux. Si vous vous en servez, faites attention à bien vérifier la zone géographique concernée et la date des informations, les chiffres peuvent changer assez rapidement et être très différents d’une partie du globe à l’autre.

Je vous recommande d’ailleurs fortement de coupler les deux méthodes pour recouper vos informations. Ce serait dommage de vous rendre compte après six mois d’intenses efforts que vous avez passé cette étape un peu vite…

commencer-reseauxsociaux1

2. Le temps que vous pouvez y consacrer

Mettons les choses au clair tout de suite : vous pouvez avoir une très belle présence en ligne sans pour autant investir d’argent. Par contre, il vous faudra y consacrer un certain temps… Bien plus que vous ne pouvez l’imaginer ! Soyez donc réaliste par rapport à votre emploi du temps. Il vaut mieux être présent sur un seul réseau mais le faire correctement, que d’avoir des pages sur quatre réseaux différents et ne poster que sporadiquement. Il est important de garder à l’esprit qu’une page qui n’est pas mise à jour régulièrement est considérée comme « morte » par les utilisateurs, et par extension l’entreprise qu’elle représente également. Je suis sûre que vous voudriez éviter ça….

Voyez au-delà des premières semaines de grande motivation, et gardez en tête que tout prend toujours plus de temps que prévu. Pour un seul post sur un réseau, il faut prendre en compte le type de contenu à partager, la façon dont vous allez le rendre attrayant en quelques phrases, l’illustration, mais également la gestion des commentaires, peut-être le relai du post sur d’autres groupes du même réseau, etc. Si vous créez vos propres contenus et que vous êtes un peu perfectionniste, cela peut facilement vous occuper un mi-temps, voire plus !

commencer-reseauxsociaux2

Si comme beaucoup d’entrepreneurs vous avez à peine quelques heures par semaine à y consacrer, rationalisez votre approche : vérifiez les sources de contenu (de confiance) que vous pourriez repartager, les sites sur lesquels trouver des images libres de droit à réutiliser (à ce sujet je vous recommande chaudement le très bon Unsplash), d’éventuel(le)s collaborations ou contributeurs externes qui pourraient écrire pour vous également.

Même si cela peut être tentant si vous en avez le budget, à ce stade de votre aventure je vous déconseille de faire appel à un tiers externe pour gérer votre présence. Vos « premiers pas » sur les réseaux vont définir votre voix, votre ton sur internet. Couplés à votre logo et votre identité visuelle, vos posts seront la première impression qu’auront bon nombre de prospects de votre entreprise. Seriez-vous vraiment à l’aise de laisser quelqu’un d’autre, qui ne sera jamais aussi impliqué dans le projet que vous, se faire le premier ambassadeur de votre projet ?

Une fois ces deux questions répondues, vous pourrez vous pencher sur la stratégie de communication sur ce(s) réseau(x) ! Nous verrons cela dans un prochain article.

Ce contenu vous a plu ? Partagez-le !