Transcript

Quels nouveaux produits ?
Nous avons certes commencé par une bière, mais nous avons également rapidement eu l’idée de développer et commercialiser d’autres sortes de boissons. Pour cette raison, nous avons élaboré deux crémants, avec naturellement toujours le même concept. Nous avons aussi bien entendu de nombreuses autres idées pour l’avenir et nous allons voir ce qu’il nous réserve.

S’étendre à l’étranger ?
Nous vendons d’ores et déjà un peu à l’étranger, en France et en Belgique. Nous y avons également constitué une petite clientèle. Nous sommes naturellement déjà en train de travailler sur une expansion à l’étranger depuis un bon moment, mais ce n’est pour le coup pas facile. Il faut bien comprendre qu’il ne suffit pas de placer son produit dans les rayons des supermarchés. Il faut d’abord le faire connaître, sinon personne ne va l’acheter. Il faut donc à nouveau faire de gros efforts en matière de communication et d’établissement de la marque à l’étranger. Cela coûte beaucoup en argent et en temps. Mais nous y travaillons.

Une erreur de débutant ?
Je pense qu’un point important que nous avons appris en cours de route, c’est qu’en fin de compte tout coûte plus cher que ce que l’on a pu prévoir ou planifier au début.