Transcript

Le développement durable chez le traiteur
On évolue vers des choses de plus en plus écolos. Proposer un verre en verre ou des couverts en inox quand les gens mangent sur place, éviter les sachets en papier pour transporter un sandwich – il y a déjà un emballage. C’est vraiment essayer de conscientiser les clients On fait un tri vraiment très poussé dans tout ce qui est gestion des déchets. Ça me paraît essentiel. Et de toute façon, même si on n’agissait pas de la sorte, s’il y a bien un volet sur lequel on est tout de suite sanctionné ou critiqué par les clients, c’est bien celui-là.

Un exemple concret ?
Par exemple, dans les magasins Cocottes, on avait des frigos verticaux ouverts, mais ouverts toute la journée. Vous vous servez donc en libre-service. On m’a fait une le remarque que ce n’était pas écologique, que c’était une dépense d’énergie et j’ai trouvé la remarque judicieuse. Donc on a cherché un autre système et on a trouvé des frigos fabriqués en Italie, avec des portes pivotantes qui s’ouvrent automatiquement dès que vous approchez du frigo. Ca vous permet de prendre un produit. Et puis, dès que vous vous éloignez du frigo, la porte se referme. Il y a vraiment le moins de gaspillage possible d’énergie Donc voilà, on a opté pour ça, même s’ils sont plus chers. On s’est dit que réflexion faite… c’est plus respectueux de l’environnement.