Aller au contenu

Pourquoi l’industrie de la mode ?
Je ressentais l’envie d’avoir un impact plus important, alors j’ai pensé que créer ma propre entreprise pouvait être une solution. J’ai donc créé une entreprise dans le secteur de la mode, parce qu’il y a encore beaucoup de champs à explorer et à améliorer.

Et pourquoi durable ?
J’aime tout ce qui est amusant et coloré. Ma marque préférée n’offrait pas de produits durables et justement, je m’intéressais de plus en plus à tout ce qui était en rapport à la durabilité, à la quantité d’eau nécessaire pour produire des vêtements. Et je me suis dit pourquoi pas ? Je pense que je peux offrir la même gamme de produits, mais avec de meilleurs processus de fabrication, pour générer un impact positif. C’est pourquoi j’ai commencé à fabriquer de manière écologique.

Comment t’assures-tu que cet impact soit positif ?
Nous sommes certifiés « Global Organic Textile Standard », qui garantit que chaque étape du processus de fabrication est durable et éthique. L’un de nos points forts est que nous utilisons que du coton biologique : les procédés sont optimisés et permettent d’utiliser jusqu’à 90% moins d’eau et moins de CO2. A l’usine, on s’assure que les salaires des travailleurs soient équitables et aussi qu’il n’y a pas de produits chimiques mauvais pour l’environnement ou pour nous. De mon côté, je leur ai demandé qu’ils vérifient également que l’emballage soit biodégradable et que tout soit aussi durable que possible. De plus, nous plantons aussi des arbres dans le but d’être neutre en CO2.

La gestion d’une entreprise durable a-t-elle un impact sur tes marges ?
Oui, cela impacte mes marges, car les arbres que nous plantons et les certifications ont un coût.