Les émotions au lancement
Lancer une nouvelle entreprise est émotionnellement épuisant, c’est incroyablement excitant et c’est très difficile à bien des égards car il y a un risque financier. Et cela augmente la pression émotionnelle. Une startup typique est d’abord financée par l’entrepreneur. C’est de lui que vient le capital initial. Il y a aussi la famille de l’entrepreneur, ses amis et peut-être encore deux personnes qui sont les amis des amis. Comment vous sentirez-vous à Noël, lorsque vous vous réunirez avec ces gens si vous avez échoué ? Vous n’irez pas à cette fête, n’est-ce pas ? Vous aurez peur d’aller à cette fête parce que vous aurez perdu leur argent. C’est à cause de ce genre de peur et de cette tension que le lancement d’une nouvelle entreprise est si important dans votre vie.

Le lancement de Starbucks
Quand mes deux partenaires et moi avons lancé Starbucks, à l’hiver 1970 – 1971, nous étions très enthousiastes. Nous avions appris tout ce qu’il y avait à savoir sur l’industrie du café. Nous avions construit notre premier magasin avec nos propres mains. Nous étions aussi tellement occupés par le marketing que nous ne nous étions pas demandé si le financement était le bon. Je vous laisse imaginer à quel point nous étions enthousiastes lorsque notre tout premier magasin a ouvert en 1971. Nous étions épuisés ! C’était si fatigant. Puis les premiers clients sont arrivés. Je me souviens de l’homme qui a fait le premier achat chez nous. D’ailleurs, nous sommes toujours amis. Voilà à quel point lancer l’entreprise Starbucks était excitant.