Transcript

Ton business model ?
Mon business model fonctionne en quatre temps. Il y a le sponsoring d’événements : les organisateurs d’événements, petits ou grands, qui ont envie de mettre en valeur un évènement avec soit juste l’algorithme qui pousse davantage l’événement dans le système pour maximiser sa visibilité. Il y a aussi une offre « contenu » donc on écrit avec le ton of voice de Super Miro sur l’évènement pour le rendre plus facile à comprendre et à appréhender pour le grand public. Il y a ensuite toute une partie advertising où là on prête notre capital sympathie, notre image de marque, l’illustration, le ton of voice, etc. pour faire communiquer les grandes marques : AXA, Orange, LuxAir etc. avec notre communauté tout en restant dans ce native advertising, donc le divertissement, où on ne vient pas les perturber avec de la publicité mais où au contraire on leur apporte un modèle publicitaire avec une vraie valeur ajoutée. Il y a également tout un système de directory cette fois pour les établissements parce que chez Super Miro il y a beaucoup de bonnes adresses et d’évènements. Les bonnes adresses ce sont des intemporels : « Où aller se réchauffer les miches quand il fait froid » c’est toute une sélection de terrasses et d’endroits où l’on peut avoir bien chaud, « Où aller courir », « Où aller bruncher », ce genre de choses… Donc directory pour pouvoir être bien référencé sur SuperMiro dans différentes catégories; et enfin tout un panel d’outils statistiques pour les organisateurs d’événements où on leur met à disposition toute l’analyse de notre base de données : ils peuvent taper des mots clés, ils peuvent regarder si dans deux mois à la date prévue de leur événement avec un petit baromètre est-ce qu’il y a déjà beaucoup d’événements prévus à ce moment-là ou pas ,et regarder un petit peu les statistiques de ce qui se passe ce mois-ci pour leur établissement versus les autres, la tendance, etc. Et ça leur donne des outils un peu d’analyse marketing.

Pourquoi ce choix de design ?
Effectivement ça fait partie de mes grands intérêts. Je me suis dit « On va développer un service, on va développer une techno » mais on va surtout et aussi développer une marque. Pour moi c’est aussi important parce que je pense que la technologie évolue très très vite, qu’on peut très bien avoir un service qui a de la qualité, qui est utilisé, mais on peut très vite aussi devenir une commodité, et je pense que le seul point de rattache finalement qui permet de garder de la valeur, de se différencier, de faire parler, ça reste la marque. Donc ce n’est pas juste un logo, c’est vraiment des valeurs qui sont autour de la marque, le contenu qu’on créé également, et qui permet de fédérer tout le monde autour : donc à la fois la communauté des utilisateurs, mais également mon équipe qui se retrouve dans les valeurs de la marque, et puis finalement les investisseurs etc. C’est vraiment une manière de concrétiser l’aventure et de se différencier.