Transcript

Etre préparé à l’entrepreneuriat
Un conseil que je donne toujours. L’entrepreneuriat, c’est un marathon, ce n’est pas un sprint. On sait quand on le démarre mais on ne sait pas quand on le finit. Et c’est une route qui est très dure. Donc, il faut être préparé à avoir beaucoup de surprises. C’est un ascenseur émotionnel. Il faut vraiment être préparé à ce que ce soit dur, même si au début, on démarre avec une idée que l’on adore, qui est une histoire d’amour. Le job change au fil du temps, c’est quelque chose qui est très demandeur et il faut être préparé à le faire sur la durée. Donc, il faut bien penser : Que va-t-il se passer si je me marie ? Que va-t-il se passer avec ma copine ? Qu’est-ce qui me demande beaucoup de temps ? Que se passe-t-il si j’ai des enfants ? C’est pareil, si on a des passions … En fait, il faut que ce soit son business, sa startup qui devienne la passion. Sinon, ça va être très difficilement tenable sur la durée.