Pourquoi se faire aider ?
Quand on crée, quand on se lance dans l’entrepreneuriat, quand on garde une idée fixe, on a des chances de faire des erreurs je dirais.

Quels types d’aides ?
Au Luxembourg on a beaucoup de chance ! Parce que comme moi j’étais demandeuse d’emploi dans ce métier, quand j’ai arrêté de travailler je me suis inscrite à l’Administration de l’emploi et ils ont créé un programme qu’on appelle Fit4Entrepreneurship. Donc j’ai réussi à convaincre ma conseillère à ce moment que j’avais un besoin de création, que j’avais un projet de création. Et je lui ai demandé si elle pouvait m’inscrire au programme. Donc j’ai suivi le programme qui, malgré mes connaissances en comptabilité et tout ça, ce n’est pas du tout la même chose. Je conseille vraiment que les gens ne se disent pas « oui mais j’avais déjà un poste de directeur ou de manager toute ma vie… » Non, ça n’a rien à voir, ça n’a rien à voir du tout parce que là, on donne quand même beaucoup d’outils pratiques pour créer une société. Et puis il y a aussi l’accompagnement psychologique, parce l’avantage c’est qu’on est dans un environnement de création avec des personnes qui ont l’habitude d’aider des créateurs d’entreprise. Et donc du coup pour moi le programme Fit4Entrepreneurship m’a beaucoup aidé.

Et ce coaching alors ?
Il a compris mon envie de créer. Il m’a accompagnée dans mon projet du début à la fin, il m’a donné beaucoup d’idées et m’a aidé aussi à ne pas faire beaucoup d’erreurs. Il m’a posé beaucoup de questions et m’a dit « Si tu réussis à répondre à ces questions, si tu réussis à travailler ces points là, ça va te permettre d’avancer ».

Pour le volet financier aussi ?
Il faut toujours penser quand on veut créer à avoir une marge sur le plan financier. Bien faire son analyse financière, ça c’est sûr, mais toujours se dire qu’il faut prévoir une marge parce qu’on dépasse très très vite le budget qu’on se fixe. C’est bien de ne pas être seule parce que quand on est passionnée on va à la dépense, on va à la dépense, on achète, on achète, on fait beaucoup d’erreurs. Mais quand on a quelqu’un d’autre à côté, la personne est toujours là pour dire « Attention stop maintenant, ouvre les yeux et stop ». Et ça aide.

L’aide d’un coach, vraiment utile ?
Oui ! Franchement pour celui qui se lance dans l’aventure entrepreneuriale, ce n’est pas une mauvaise idée de se faire accompagner ou de se faire aider ou se faire conseiller par quelqu’un qui a un peu plus d’expérience. Moi en tout cas ça m’a beaucoup aidé !