Se lancer seul
J’ai déjà géré des sociétés tout seul et je dis PLUS JAMAIS ! J’ai maintenant des cofondateurs qui sont là pour partager avec moi le fardeau de la gestion. C’est vraiment nécessaire, je pense. Sur le long terme, c’est nécessaire pour partager le stress, ça permet de ne pas être tout seul à porter son fardeau pendant des années. C’est nécessaire parce qu’on est humain. En tant qu’humain, on a toujours des moments de faiblesse. Il y a toujours des moments où on n’est pas au top. Et quand on a des cofondateurs dans ces moments-là, il y a quelqu’un d’autre pour aider, pour nous remplacer.

Le nombre idéal de cofondateurs
Trois fondateurs, c’est un nombre magique parce que ça ne peut pas être du 1 contre 1. C’est toujours du 2 contre 1 quand il y a une prise de décision. Et ça débloque énormément de sources de conflits.