Pourquoi vendre en ligne ?
J’ai d’abord choisi les plateformes en ligne parce qu’elles fonctionnent par coûts variables, puis j’ai utilisé les revenus pour contacter les magasins et les agents de vente, donc plus de canaux à coûts fixes.

Comment aborder les magasins ?
J’ai créé un catalogue dans lequel j’ai mis en évidence les principales différenciations de mes produits : ils sont durables, à impact positif et aussi ludiques. Ensuite, j’ai contacté différents magasins pour leur vendre ma proposition.

Quel pourcentage de tes ventes cela représente-t-il ?
C’est 70 % pour le B2B et 30 % pour le B2C en ligne.

Comment as-tu créé ton site Web ?
Je l’ai créé moi-même et j’ai utilisé une plateforme de commerce en ligne. Au début, j’ai commencé avec Wix, puis j’ai migré sur Shopify.

Comment attires-tu tes clients ?
Quand vous offrez un produit durable, il est très dur de le mettre en évidence et de s’assurer que le client final connaisse tous les processus et ce que vous faites différemment des autres. Donc, pour nous, le contenu est essentiel. Avoir un compte Instagram qui propose du bon contenu et qui permet aux gens de comprendre notre message et le promouvoir correctement. Et cibler les bonnes personnes, parce que vous ne ciblez pas seulement le client final, vous pouvez aussi cibler certains propriétaires de magasins, d’entreprises, ou directeurs d’achat afin qu’ils connaissent aussi votre produit.

Qui s’occupe de ta communication ?
Nous avons une agence de marketing et un studio photo basés à Berlin, en plus d’un freelance qui se concentre sur la création de campagnes et du ciblage des bonnes personnes.