Transcript

Passer de salarié à freelance

Se lancer à son compte… pourquoi ?
J’étais employé en agence de pub pendant 16 ans, et venant d’un background plutôt artistique, j’avais envie de retrouver cette pratique un peu plus personnelle, plus artistique, orientée sur ma pratique manuelle du dessin. C’est ça qui m’a permis d’envisager l’entrepreneuriat.

Une autre façon de travailler ?
C’est aussi pour être plus proche du client. En agence on n’est pas forcément toujours en contact direct, et c’est ça qui me manquait aussi : de retrouver vraiment une collaboration plus intime, plus directe, de travailler en collaboration.

Quelles ont été les démarches ?
J’avais eu la possibilité de faire un programme qui s’appelle Fit 4 Entrepreneurship que certains
de vous connaissent. Ce programme m’a donné pas mal d’indications sur des approches administratives.
Ça m’a permis aussi de me rapprocher de la House of Entrepreneurship et donc d’avoir pas mal de conseils sur les administrations à contacter, les différentes démarches à réaliser… Cet accompagnement qui est proposé ici m’a permis de réaliser les étapes assez facilement finalement.

Un long fleuve tranquille ?
Il y a forcément des moments de doutes, parfois aussi de solitude, parfois d’un peu de découragement…
Le découragement peut venir aussi quand on ne sait pas que telle ou telle chose est possible, quand on ne connaît pas certains accompagnements qui nous sont offerts à Luxembourg. Le soutien des proches est très important, aussi de croire en ses propres compétences, de croire qu’on est capable de proposer un service de qualité. Finalement après on se rend compte que si on arrive à garder un certain standard,
les gens parlent de vous et ça permet, projet après projet, de se dire que finalement c’est possible : « ça me semble possible. J’avance toujours avec une certaine confiance en moi et j’arrive à maintenir mon projet le plus longtemps possible. »