Transcript

Se faire connaître en B2B

Comment aborder les clients ?
Il faut se renseigner sur la société, et là c’est la personne qu’on a au téléphone, souvent la réceptionniste, mais qui ne sait pas vraiment vers qui diriger l’appel. Du coup parfois j’oriente la réceptionniste, je présente la société très vite fait, je présente mes services rapidement. Ensuite je demande à être dirigée vers telle personne : un responsable marketing, celui qui s’occupe d’office management, des choses comme ça. Du coup j’explique aussi mon projet en deux minutes, parfois on a de la chance de tomber sur quelqu’un qui comprend. Le plus important c’est d’essayer de décrocher un rendez-vous.

Le networking, ça marche aussi ?
Je dirais que c’est aussi un bon moyen de rentrer en contact direct avec des décideurs, par le biais du networking. Moi quand je travaillais encore, quand j’étais employée, j’étais dans pas mal de networks dans la finance, et j’ai continué à garder le contact. Puis je suis passée maintenant dans la fédération des femmes chefs d’entreprise par exemple. Là c’est encore un bon moyen pour entrer en contact direct avec les décideurs, avec d’autres personnes. Quand elles ne sont pas décideurs elles peuvent au moins vous orienter vers des personnes qui décident dans une entreprise. On enrichit son portfolio de connaissances, et puis éventuellement de potentiels clients.

Et les réseaux sociaux alors ?
Mais pas tous les réseaux sociaux ! Je veux dire : il faut savoir que notre cible c’est les entreprises, donc il vaut mieux aller sur LinkedIn par exemple. Pour moi c’était beaucoup plus facile, comme j’étais déjà dans le monde de la finance j’avais mon profil, j’ai juste remis un peu à jour avec ce que je faisais, malgré le fait que je sois passée dans l’art, je l’ai juste actualisé et donc j’ai continué, j’ai commencé à être très active. Une fois que j’avais créé ma société, j’ai commencé à faire des posts sur LinkedIn et j’ai créé un blog avec une amie journaliste. C’est elle qui m’a donné le conseil, elle m’avait dit « Écoute, n’attends pas que les journalistes viennent à toi et crée ton propre blog, et comme ça les gens vont apprendre à lire ce que tu as envie de partager ». Du coup elle me fait un article par mois dont je publie juste les cinq premières phrases sur LinkedIn, comme elle m’a appris à faire, avec une photo, le reste est sur mon site internet. Et je me rends compte que j’ai quand même déjà pas mal de personnes qui me suivent, des décideurs, qui me suivent et qui me contactent via LinkedIn. Les rendez-vous que j’ai maintenant, les contacts que j’ai des décideurs, c’était toujours via LinkedIn, ce sont eux qui sont venus vers moi.