Communication : faire faire son site internet… Les pièges à éviter !

Vous avez besoin d’un site internet pour lancer votre entreprise mais vous ne sentez pas assez à l’aise pour le faire vous-même et vous ne connaissez personne pour vous aider ? Dans ce cas, faire appel à une agence de communication parait une bonne solution ! Seulement, vous avez peur de vous perdre dans les termes techniques, de ne pas vous faire comprendre, de payer trop cher ou de vous retrouver avec un site que vous ne saurez plus utiliser tout(e) seul(e)… Effectivement cela peut arriver… mais pas de panique, on vous aide à bien vous préparer !

Dans cet article, nous vous présentons les bases à établir avant de contacter des agences et les points d’attention pour les devis qu’elles vous fourniront. Vous serez ainsi mieux équipé(e) pour co-construire le meilleur site possible !

Préparez-vous

Eh oui, avant de foncer vers une agence, assurez-vous que vous pourrez lui transmettre des informations pertinentes et abouties. Cela fera gagner du temps et de l’énergie à tout le monde !

Quatre points incontournables pour bien démarrer :

  1. L’objectif de votre site
    Vous avez besoin d’un site vitrine pour présenter votre entreprise ? D’un site e-commerce pour vendre des produits ou services ? D’un site de contenu pour mette en avant votre expertise à travers des articles ? D’autre chose ? Pour plus d’informations sur la question, je vous recommande cet article.
  2. Votre niveau technique
    Sur internet, vous êtes à l’aise… un peu, beaucoup, pas du tout ? L’implication de l’agence (et le prix du devis !) dépendra énormément de ce paramètre, soyez donc honnête avec vous-même.
  3. Votre besoin de déléguer
    A quel point voulez-vous que l’agence vous aide ? Pour , la rédaction et la traduction de vos textes ? Serez-vous autonome ou voulez-vous tout déléguer ?
  4. Votre budget
    Ayez une approche réaliste, à corréler avec les deux points ci-dessus. Personne ne vous créera un site complet de e-commerce pour 2000 euros ! Ayez en tête un chiffre idéal et un plafond au-delà duquel il faudra revoir vos attentes.

Contactez des agences

Pour cette étape, je vous recommande de suivre ces règles :

  1. Préparez un cahier de charges (quelle qu’en soit la forme) expliquant votre projet et vos attentes. Transmettez une idée bien précise de votre projet et du site qui vous aidera à atteindre vos objectifs.
  2. Vous pouvez demander des recommandations autour de vous, mais vérifiez que les agences présélectionnées sont ouvertes à travailler pour une jeune entreprise.
  3. Economiser en choisissant une agence délocalisée est tentant mais finit généralement par faire perdre du temps et de l’argent. La distance et la barrière de la langue ne sont pas des facteurs de succès. Assurez-vous de pouvoir vous faire comprendre parfaitement.
  4. Fiez-vous à votre instinct ! Si vous trouvez qu’une agence bâcle le travail préliminaire, ne s’intéresse pas vraiment à vos questions, etc. c’est sûrement que ce n’est pas le bon partenaire de travail. Passez à la suivante !

Challengez le devis 

Vous avez maintenant un devis entre les mains, généralement long de quelques pages et censé refléter vos demandes. Une belle étape ! Cependant, il peut vous paraitre peu compréhensible, cher, alambiqué… Regardons cela de plus près.

Premièrement, ne vous formalisez pas et n’hésitez pas à vous faire expliquer tous les termes que vous ne connaissez pas. C’est un bon test pour vérifier la bonne volonté (et la patience !) de votre potentielle agence.

Si vous n’êtes vraiment pas à l’aise dans ce domaine, je vous recommande de faire voir ce devis par un expert tiers de confiance qui pourra vous aiguiller de manière objective. Ca peut être quelqu’un de votre entourage (attention toutefois au neveu geek qui joue beaucoup en ligne mais qui n’a jamais vu de devis…) ou une structure qui vous accompagne dans vos démarches entrepreneuriales. Par exemple, nyuko peut vous aider à challenger votre devis dans le cadre de ses programmes d’aide aux futurs entrepreneurs.

Vous n’avez la possibilité de faire ni l’un ni l’autre ? Tout n’est pas perdu ! Voici les principaux aspects à vérifier :

  1. L’adéquation avec votre brief
    Vous avez passé du temps à expliquer votre projet et votre vision. Se reflète-t-elle dans ce document ? Vérifiez point par point que tout s’y trouve, et demandez des explications si ce n’est pas le cas.
  2. Le contenu
    Le contenu de votre site est un élément potentiellement chronophage et coûteux. S’il figure dans le devis, vérifiez à combien il est chiffré et demandez-vous si vous ne pourriez pas trouver une solution alternative (quitte à faire appel à un prestataire pour la traduction par exemple).
  3. L’optimisation
    Généralement, c’est ici que vous trouverez un florilège de termes techniques : SEO, indexation, metadata… C’est important d’optimiser votre site, mais c’est aussi souvent là que les budgets grimpent. Pas besoin d’une semaine pour optimiser un site vitrine….
  4. La finalisation
    Le devis prévoit-il des allers-retours pour finaliser la structure, le design, le contenu ? Si oui, combien ? Un minimum de 3 me semble pertinent. Si ce n’est pas dans le devis, demandez à l’agence comment elle fonctionne pour cela. Ce sont des coûts parfois cachés qui peuvent faire grimper le budget final.
  5. L’accompagnement
    L’agence a peut-être prévu une formation pour vous apprendre à gérer votre site internet. En avez-vous besoin ? Si oui, vérifiez que c’est inclus. Si non (et que vous êtes bien sûr(e) de vous), vous pouvez la décliner.
  6. L’hébergement et la maintenance
    L’agence propose de construire votre site, mais qu’en est-il de la suite ? Il faut bien un nom de domaine (votreentreprise.lu par exemple) et un hébergement (pour stocker votre site en ligne). Par ailleurs, je recommande fortement de prévoir de la maintenance (la mise à jour du site) à moyen/long-terme. Ces coûts annuels sont-ils prévus dans le devis ? Vous pouvez vous charger seul(e) des deux premiers (il suffit de payer l’hébergeur), mais pas de la maintenance. Ce point est crucial pour la longévité de votre site, c’est vraiment important de le connaitre avant de signer le devis.
  7. Le site peut être construit en plusieurs étapes : l’essentiel au début pour lancer votre activité et des modules à rajouter au fur et à mesure des revenus. Les agences sont généralement ouvertes à ce genre de pratiques. Est-ce le cas ici ?

J’espère que ces points vous aideront à aborder cette étape du lancement de votre entreprise avec plus de confiance ! En tout cas, prenez votre temps, vous ne changerez pas de site de sitôt… Il vaut mieux le retarder un peu mais être en phase avec votre agence, que de choisir à la va-vite et d’aller au-devant de mauvaises surprises !

Ce contenu vous a plu ? Partagez-le !