Aller au contenu

Se former pour se reconvertir tout en travaillant, c’est possible !

Tags:

Vous êtes salarié.e et désirez vous former en parallèle pour devenir entrepreneur.e ? Voici nos conseils pour y arriver.

Pour le plaisir, pour vous perfectionner ou vous diversifier, pour changer de voie, vous pouvez vous former à tout moment de votre vie. Quelle que soit votre situation professionnelle et personnelle, avec une bonne organisation, des objectifs clairs et une bonne dose de motivation, c’est réalisable !

5 étapes pour bien commencer

Etape 1 : Identifiez l’objectif

Loisir, diversification de services, renforcement d’une expertise, reconversion, etc. Ne négligez jamais cet aspect, sans cadrage au départ vous ne tiendrez pas sur la durée.

Etape 2 : choisissez le sujet (et/ou priorisez)

Si c’est pour votre loisir que vous désirez vous former, vous pouvez réfléchir aux sujets sur lesquels vous pouvez lire/écouter/parler durant des heures sans voir le temps passer, un sujet qui vous a toujours passionné.e. Si c’est dans le cadre d’une expertise, à vous d’évaluer les sujets qui pourraient venir renforcer votre légitimité, vos compétences, etc. Si vous avez plusieurs idées, priorisez ! Quelle serait la formation indispensable pour réaliser votre objectif ? Pour devenir

Etape 3 : identifiez les contraintes potentielles

Vous devez définir un budget à ne pas dépasser, évaluer le temps ainsi que la flexibilité dont vous disposez, etc.

Etape 4 : effectuez une recherche et choisissez

Privilégiez des formations certifiantes et reconnues par l’Etat, notamment si vous désirez vous lancer dans le coaching. Ensuite, pensez à contacter d’ancien.ne.s participant.e.s pour avoir leurs retours. Il est également important de bien vous connaître pour choisir le meilleur format pour vous (on en parle juste après) !

Etape 5 : inscrivez-vous (au bon moment !)

Attention, pour s’inscrire à certaines formations, il faut vous y prendre très en amont, vérifiez les délais et les documents qui pourraient vous être demandés, les modalités de la formation et les échéances des paiements.

Comment s’organiser ?

Une fois que vous êtes inscrit.e, vous devez mettre en place une organisation quotidienne. La mauvaise nouvelle c’est qu’il n’y a pas de méthode magique ! Vous devez construire l’organisation qui vous correspond. Vous devez vous connaître, trouver ce qui fonctionne le mieux pour vous. Quand et comment apprenez-vous le mieux (le matin, le soir, en écrivant, en lisant, en écoutant) ? Exactement comme avec un statut de freelance !

Faute d’être magicienne, je peux déjà vous partager les méthodes qui marchent pour moi 😉 :

Tip 1 : préparez un espace de travail dédié à votre formation, des outils spécifiques (un étage réservé à ce sujet dans votre bibliothèque, une partie de votre bureau, un dossier dans votre drive, etc.) pour bien faire la distinction entre votre travail quotidien et votre formation.

Tip 2 : réalisez un planning REALISTE avec vos objectifs à atteindre : année par année, mois par mois, semaine par semaine, jour par jour, en fonction de vos possibilités et préférences. Vous pouvez construire votre planning avec notion si vous êtes un.e digital addict ou sur format papier à placarder dans votre bureau, si vous préférez écrire à la main.

Tip 3 : identifiez très rapidement votre mode d’apprentissage fétiche : en lisant, écrivant, mettant en contexte, etc. Une méthode qui fonctionne souvent bien est de mettre en action les informations apprises, en les réexpliquant à ses ami.e.s, en faisant des exercices pratiques, …

Tip 4 : anticipez le plus possible les examens/stages/sessions éventuelles en présentiel pour vous organiser en amont. Il est important d’avoir une vue globale de vos échéances !

Tip 5 : travaillez en groupe et/ou rejoignez des groupes de discussions/travail sur votre thématique. C’est possible avec discord par exemple, ou simplement sur les réseaux sociaux.

Tip 6 : apprenez plus souvent mais moins longtemps. Vous pouvez entrainer régulièrement votre mémoire avec des flashcards sur quizlet.

Tip 7 : les éléments clés de chaque lecture doivent être retranscrits dans des notes et/ou des audios. goodnotes permet de réaliser des fiches papiers très pratiques.

Tip 8 : capitalisez sur le temps de transport. Un audio des cours en voiture, une lecture dans le train ou l’avion…

Tips 9 : on apprend aussi pour le plaisir ! Il est bon de s’en souvenir même dans les moments difficiles. Ça aide à ne pas se décourager.

Le format : en ligne VS en présentiel

Il existe beaucoup de formations dispensées à distance. Voici un tableau récapitulatif des avantages/inconvénients pour ces deux types de format.

Formation à distance a des avantages :

  • Option la plus flexible sur le marché
  • Pas de coût de logement/déplacement
  • Adaptée à un rythme salarié si asynchrone
  • Prix (parfois) plus avantageux

Mais aussi des inconvénients :

  • Solitude
  • Pas/moins de suivi individuel
  • Plus de difficulté à échanger avec les formateurs/trices si asynchrone

Idem pour la formation en présentiel, elle comporte des avantage :

  • Meilleur apprentissages :
  • Travail en groupe plus facile
  • Echange/suivi avec les formateurs/trices facilité

Mais aussi des inconvénients :

  • Moins flexible
  • Plus chronophage
  • Budget pour le déplacement/logement

 

Veillez à bien vous renseigner sur la reconnaissance, la valeur ajoutée, de la formation que vous choisirez (par rapport à votre secteur d’activité) et sur son format :

  • Le « e-learning» : les cours sont disponibles sur une plateforme, soit à télécharger soit à visionner (vidés, textes, etc.) en ligne. Cela vous confère une autonomie bien pratique.
  • Les solutions dites « hybrides » ou « blended learning» : vous êtes autonome sur certains cours mais vous avez aussi des sessions obligatoires en présentiel

Ce choix est à faire en fonction de votre situation personnelle, en prenant en compte les contraintes évoquées précédemment et vos préférences personnelles ainsi que votre mode d’apprentissage privilégié. Etes-vous à l’aise avec l’idée de lire des cours en autonomie ou de suivre des vidéos ? Ou devez-vous impérativement suivre une formation en présentiel ? A vous de voir quels compromis vous pouvez accepter pour réussir à allier votre activité et votre formation !

Existe-t-il une aide financière à la formation ?

Au Luxembourg il n’existe pas de compte formation comme en France par exemple. Vous avez cependant accès à un « congé individuel de formation » à partir du moment où vous exercez dans le privé (en tant que salarié.e ou indépendant.e).

Vous pouvez vous renseigner sur cette aide qui vous permet d’obtenir jusqu’à 80 jours de congés sur toute votre carrière, sans dépasser 20 jours par période de 2 ans.

Vous pourrez utiliser ce temps pour réviser et passer des examens par exemple. A noter que vous ne pourrez pas effectuer de stage sur cette période.

En parler à mon employeur ?

Si vous êtes salarié.e, vous êtes libres d’en parler à votre employeur ou non. Une formation ne doit jamais empiéter sur votre activité professionnelle quotidienne. Vous pouvez faire le choix d’en parler de manière transparente ou de le garder pour vous. Attention, si vous souhaitez lancer une activité en parallèle de votre emploi à la suite de votre formation, vous devez évidemment avoir l’accord de votre employeur ! L’honnêteté participe en tous les cas à préserver un climat de confiance.

Se former est essentiel pour progresser mais si c’est une option pour certain.nes, cela peut être une nécessité pour d’autres ! C’est personnel, vous devez vous poser les bonnes questions… On ne vous dira pas que c’est facile mais… tout est possible ! En fait, comme l’entrepreneuriat, c’est dur, mais beaucoup y arrivent !

Continuez votre découverte de l'entrepreneuriat local avec ces articles :

Éducation financière pour entrepreneur.e.s

L’éducation financière est un sujet qui nous concerne tous : particuliers et professionnels, entrepreneur.e.s et employé.e.s. En tant que nouvel.le entrepreneur.e, vous apprenez souvent sur le terrain, et souvent de vos erreurs. Une bonne éducation financière pourra atténuer ces erreurs et vous permettra de viser le succès et la pérennité pour votre entreprise. Nos experts…

Le business model en pratique

Le business model est la première étape à réaliser pour formaliser, structurer, modéliser et donner vie à votre projet. Travailler sur un business model est une étape essentielle, c’est un document clair, synthétique qui recoupe toutes les thématiques de votre entreprise, sans détails techniques. C’est aussi un document qui vous permettra de communiquer sur votre…

Construire un e-commerce de niche

Vous avez acheté la marque et le site Nutri-bay en 2017, quelles ont été vos premières actions ? On a d’abord migré technologiquement et agrandi notre offre de fournisseurs. Il y avait déjà des clients mais pas assez, il a fallu étoffer cette base. C’était vraiment un nouveau début, pour l’entreprise mais aussi pour les deux…

5 idées reçues sur les Sociétés d’Impact Sociétal (SIS)

Il faut créer une société avant de demander l’agrément Faux ! Contrairement aux idées reçues, il n’est pas obligatoire de créer une entreprise en amont de la demande d’agrément. Celle-ci peut être introduite tant par des entreprises déjà existantes que par des entreprises en cours de création. Si l’entreprise répond aux exigences légales, c’est-à-dire qu’elle définit…

Les 6 préjugés tenaces sur les startups (et les réalités qu’ils cachent)

Startup : le terme autrefois réservé à un cercle d’initiés est désormais entré dans le langage courant. En revanche, il n’est pas toujours utilisé à bon escient ! On l’entend même à tort et à travers un peu partout. Par ailleurs, l’univers des startups véhicule de nombreuses images pas toujours fidèles à la réalité, qui peuvent être…

Ce contenu vous a plu ? Partagez-le !